La série Transe s’appuie sur un travail photographique mené entre 2007 et 2010 avec pour sujet l’univers de la House dance.

 

Ces instantanés de corps en mouvement sont la base d’une réflexion autour du phénomène de dépassement de soi, et de la traversée d'états extatiques.

 

Il constitue ici une série de tableaux alliant photographie et métal dans une recherche autour du franchissement des limites et de l’explosion du cadre. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réalisation métal Virginie chevrier