Née en 1980, elle vit et travaille à Paris.

 

 

Une grande partie du travail de Kim lan Nguyên Thi consiste à interroger les mécanismes d'attribution de l'identité: elle déconstruit, réactive, interroge la notion de représentation, par le biais d'installations artistiques.

 

Ses obsessions sont celles d'une femme appartenant à diverses minorités  pour lesquelles les questions de visibilité et d'existence s'articulent très souvent autour de la manière dont sont conçues et perçues les définitions.

 

 

 

Depuis 2004, Elle collabore régulièrement avec des metteurs en scène de théatre afin de mettre sa réfléxion artistique au service de la scénographie de spectacle.

 

En 2015, elle fonde l'association FemmesPHOTOgraphes avec Isabelle Gressier, Maud Veith et Noémi Aubry.

 

Elle est actuellement artiste en résidence à Anis Gras le lieu de l'autre (Arcueil)


 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now